Regroupement francophone international Klippel-Feil (KFS)
Syndrome Klippel-Feil Personne atteinte de Klippel-Feil Proche de la personne atteinte de Klippel-Feil Professionnel de la santé Klippel-Feil
Introduction
Symptômes fréquents Klippel-Feil
Symptôme associés Klippel-Feil
Génétique et classifications de Klippel-Feil
Impacts psychologiques de Klippel-Feil
Vivre avec Klippel-Feil
Section enfants Klippel-Feil
Section adolescents Klippel-Feil
FAQ sur Klippel-Feil
Groupe de support sur Klippel-Feil
Aspects historiques de Klippel-Feil
Liens pertinents
Témoignages sur Klippel-Feil
Écrivez-nous
Résultats de recherche sur Klippel-Feil
Sondage sur Klippel-Feil

ADAPTATION PHYSIQUE
Proche d'une personne atteinte de Klippel-Feil

  • TESTS ET DIAGNOSTIC

    • Un test de résonance magnétique avec le cou en position de flexion et d'extension devrait être fait pour identifier les subluxations et la compression de la moelle épinière. (CURCIONE Peter J. et William Mackenzie, 1995) (Ritterbusch JF et al., 1991)
    • Si on a de la difficulté à percevoir les vertèbres cervicales sur les radiographies, on peut prendre les radiographies la bouche ouverte.
    • Si cela n'a pas été déjà fait, il est souhaitable de subir un examen audiologique étant donné le fait que des surdités partielles sont très souvent associées à Klippel-Feil.
    • Il peut aussi être souhaitable de faire vérifier si les reins fonctionnent bien. Des pathologies aux reins sont parfois associées à Klippel-Feil. De plus, un spécialiste a déjà dit qu'il n'est pas rare qu'une personne ait à la fois des problèmes d'audition et des problèmes aux reins.
    • Lorsque votre enfant sera en âge d'avoir lui-même des enfants, suggérez-lui de consulter un généticien pour évaluer la transmission génétique de son syndrome Klippel-Feil.

     

    MÉDICATION, à adapter selon les symptômes.

    • Pour les jeunes enfants, il est souhaitable de consulter un médecin avant d'administrer des médicaments, même ceux ne nécessitant aucune prespcription.
    • Lorsqu'il y a ostéoarthrite, des anti-inflammatoires peuvent être utiles. Dans plusieurs autres cas, ceux-ci s'avèrent inutiles puisque la douleur est causée par la tension musculaire ou l'irritation des nerfs.
    • Analgésiques contre la douleur (Atasol, Tylénol, Empracet, ibuprofène, acide acétysallicilique, acétaminophène, ...).
    • Relaxants musculaires pour diminuer la tension musculaire et la douleur qu'elle entraîne (Flexeril, Liorésal).

     

    CHIRURGIE

    • Lorsqu'il y a trop d'instabilité entre les sections fusionnées de la colonne vertébrale, ces sections peuvent être fusionnées par chirurgie pour prévenir de sérieux dommages neurologiques pouvant aller jusqu'à la paralysie ou le décès.
    • Des chirurgies peuvent être utiles pour diminuer la compression des nerfs chez les personnes atteintes de Klippel-Feil dont le canal de la moelle épinière est trop petit (sténosé).
    • Certaines scolioses peuvent aussi être corrigées par chirurgie.

© 2012Conception Hélène Beaulieu